Zone GSP

Travailler dur. Faire des sacrifices.
C’est le combat que GSP et les travailleurs livrent quotidiennement.

Georges St-Pierre

Surnom

Georges « Rush » St-Pierre (« GSP »)

Naissance

St-Isidore, Québec, le 19 mai 1981

Disciplines

Arts martiaux mixtes (MMA), Karaté Kyokushin (ceinture noire, 3e dan), jiu-jitsu brésilien (ceinture noire), boxe, lutte olympique et boxe thaïlandaise.

Fiche

25 victoires (8 par knock-out, 5 par soumission, 12 décisions) et 2 défaites

Taille

5 pieds 10 pouces, 170 livres

Faits saillants

Deux fois champion du titre de champion du monde des mi-moyens de l’UFC; Record de la plus longue série de défenses victorieuses du titre de champion mi-moyens de l’UFC (9).

GSP ET ROYER

GEORGES ST-PIERRE ET ROYER, UNE ASSOCIATION DE CŒUR

Georges St-Pierre a grandi à St-Isidore, une petite localité de 2 200 âmes. Très jeune, son père, voyant son fils être victime d’intimidation, l’initie au karaté. Georges St-Pierre développe rapidement un réel talent pour les arts martiaux, atteignant – à l’âge de 12 ans seulement – le grade de 2e dan en karaté Kyokushin.

Il ne se contente jamais de peu et c’est pourquoi il ajoute sans cesse des cordes à son arc, passant de la boxe à la lutte, au jiu-jitsu et à la boxe thaï.

Sa persévérance, sa discipline à l’entrainement et son esprit de survivance l’ont rapidement hissé au rang des athlètes les plus accomplis du monde! GSP est synonyme de respect. Respect de l’adversaire, respect du sport, respect des fans. GSP, c’est la volonté inébranlable à se surpasser pour bien faire les choses, pour exceller, pour être le meilleur parmi les meilleurs.

En 1934, bien avant Georges St-Pierre, Louis-Philippe Royer peine à joindre les deux bouts et à traverser la grande crise qui sévit depuis quelques années déjà. Pour se loger, pour nourrir sa famille et littéralement pour survivre, il choisit de ne pas se laisser abattre et ouvre chez lui, à Lac-Drolet, son petit atelier de fabrication de chaussures.

TRAVAILLER DUR. FAIRE DES SACRIFICES. C’EST LE COMBAT QUE GSP ET LES TRAVAILLEURS LIVRENT QUOTIDIENNEMENT. LEUR FORCE AU TRAVAIL POUR ACCOMPLIR DE GRANDES CHOSES EST POUR EUX UNE FAÇON DE VIVRE. C’EST DANS CET ESPRIT QUE ROYER DÉVELOPPE SES PRODUITS.

Cet atelier deviendra, au fil des années, l’usine qui tient toujours fièrement debout au centre du village. Aujourd’hui, une centaine de travailleurs s’affairent à confectionner des bottes et des souliers de travail spécialisés à une multitude de métiers et de travailleurs qui mettent leur coeur à l’ouvrage pour bien faire les choses.

La persévérance, la rigueur et le respect ont amené ROYER à fabriquer des bottes et des souliers qui surpassent tout ce qui se fait d’autres! Ces valeurs — respect, rigueur, persévérance — sont au coeur de l’ADN de ROYER. Ce sont également les valeurs qui lient ROYER à George St-Pierre.

Lorsque l’on compare le parcours de l’athlète de renommée internationale avec celui du fabricant de bottes et de souliers de travail, on se rend rapidement compte de la similitude des valeurs et des croyances profondes qui les guident : discipline, détermination, respect du travail, intégrité, force, ténacité et combativité.

Ce sont ces valeurs communes qui font du partenariat entre GSP et ROYER une association de cœur!

Zone GSP

« IL Y A QUELQUE CHOSE DE GRAND ET D’INTENSE DANS LE TRAVAIL MANUEL. C’EST LE MÉLANGE DE FORCE, DE SAVOIR-FAIRE ET D’ENDURANCE QUI ME FASCINE ET QUI M’INSPIRE. J’AI UNE VÉRITABLE ADMIRATION POUR CES TRAVAILLEURS QUI, COMME MON PÈRE ROLAND ST-PIERRE, LIVRENT TOUS LES JOURS UN VÉRITABLE COMBAT PHYSIQUE ET CONSTRUISENT POUR LES AUTRES.»

– GSP